E - LES RESSOURCES MUTUALISEES

 

Effectifs

 

Au plan administratif, les activités du CEREGMIA s’appuient sur deux personnels administratifs. L’une est chargée des affaires administratives et l'autre est responsable des affaires financières. Ces deux personnels ne sont toutefois pas mis à disposition du CEREGMIA par l’UA. Ils sont rémunérés à partir des ressources propres du laboratoire tirées des contrats et des conventions exécutés grâce au travail des chercheurs.

 

En début d’année 2014, l’effectif du CEREGMIA était de 41 personnes dont 10 professeurs, 26 maîtres de conférences, 3 assistants, 2 personnels administratifs.

 

Ressources financières

 

L'unité de recherche est financée par une dotation budgétaire annuelle d’environ 40 000 euros répartis comme suit :

- 10 000 euros pour le pôle Guyane

- 10 000 euros pour le pôle Guadeloupe et

-  20 000 euros pour le pôle Martinique.

 

Il est évident que cette dotation est très nettement insuffisante pour le fonctionnement d’un laboratoire de recherche qui comprend plus de 40 membres avec le personnel administratif à sa charge. A cela, il faut ajouter les 50 doctorants et environ 100 étudiants de Master.

 

D’où le recours à d’autres sources de financement complémentaires comprenant les appels à projets lancés par l'UA dans le cadre du Bonus Qualité Recherche (BQR), les contrats, conventions, projets etc.

 

Le CEREGMIA dispose d’un espace de 200 m² et met à disposition de ses membres, enseignants-chercheurs, doctorants et étudiants :

  • Une salle de visioconférence ;

  • Deux personnels administratifs dont un personnel pour l’administration et l’autre pour les affaires financières ;

  • Des équipements tels que : des ordinateurs, des imprimantes-fax, des photocopieurs ;

  • De plus, le laboratoire met à disposition une plateforme de recherche et de consultation bibliographique Cyberlibris.

 

La bibliothèque interactive Cyberlibris propose plus de 12 000 livres en texte intégral de niveau Licence, Master, Doctorat et recherche dans les domaines de Sciences économiques et de Gestion, Finance, Sciences humaines et sociales et Sciences de l'ingénieur.

  • Et un certain nombre d’équipements lourds :

  • Une imprimante-traceur (voir annexe 3) ;

  • Un appareil à numériser (voir annexe 3) ;

  • Une tablette numérique (voir annexe 3) ;

  • Une infrastructure de serveurs, de stockage, d’optimisation des flux et de calcul parallèle distribué mis en œuvre avec le cluster basé sur Open MPI est principalement utilisé pour des simulations à partir de modèles (voir annexe 3)

© 2017 par Comité Soutenons le  CEREGMIA et la RECHERCHE